Paperasse
Gestion de cabinet ostéo

Guide installation ostéo : les démarches administratives

Ce n’est pas la partie la plus agréable lorsqu’on se lance, mais il y a des formalités auxquelles vous ne pourrez malheureusement pas couper avant de commencer à exercer. Mais ne vous inquiétez pas, on vous explique tout…


Obtenir un numéro ADELI

Pour exercer en tant qu’ostéopathe libéral, il vous faut obtenir un numéro ADELI. Pour cela vous devez enregistrer votre diplôme d’ostéopathie auprès de l’ARS de la région dans laquelle vous souhaitez exercer. Vous pouvez trouver votre ARS (Agence Régionale de Santé) sur http://ars.sante.fr .


Obtenir un numéro SIRET

En plus de votre numéro ADELI, vous avez besoin d’un numéro SIRET, qui identifie votre entreprise, pour exercer. Pour créer votre entreprise, adressez-vous à votre CFE (Centre des Formalités des Entreprises). Vous pouvez effectuer les démarches de déclaration d’une nouvelle activité directement sur le site du CFE. Vous devrez également choisir un régime fiscal.

Le CFE vous permettra d’être enregistré auprès de la CIPAV (votre caisse de retraite), auprès du RSI (la sécurité sociale pour les indépendants), de l’administration fiscale et de l’INSEE qui vous attribuera un numéro SIRET.


Ouvrir un compte bancaire professionnel

Pour les recettes et dépenses de son activité de praticien libéral, l’ouverture d’un compte bancaire professionnel est obligatoire. Cela permet de bien séparer les opérations à caractère professionnel et personnel, notamment pour la tenue de votre comptabilité. Pour ouvrir un compte bancaire professionnel, vous pouvez vous adressez à n’importe quelle banque, mais vous aurez besoin d’un numéro SIRET. 


Assurer votre cabinet d’ostéopathie

Pour exercer votre activité d’ostéopathe libéral, vous devrez ensuite souscrire à une assurance pour votre local professionnel, qui couvrira votre local mais aussi tout le matériel qui s’y trouve.

Vous devez également avoir une assurance de responsabilité civile professionnelle qui couvre les risques liés à votre activité professionnelle. Prévoyez un budget d’une dizaine d’euros par mois environ pour ces 2 assurances obligatoires et n’hésitez pas à vous renseigner auprès de plusieurs assureurs pour comparer les offres.

Si vous effectuez des visites à domicile dans le cadre de vos consultations, vous devez également assurer votre véhicule pour un usage professionnel.


Une fois toutes ces formalités effectuées, il vous faudra choisir un régime d'imposition.


Cet article fait partie de la série : Guide installation ostéo

Rejoignez la communauté Consultoo
Demandez à être recontacté
pour programmer une démo en ligne avec un conseiller
ou
Créez votre profil en quelques minutes
pour être visible sur Consultoo, c’est gratuit !
Créer mon profil

Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.